vendredi 4 août 2017

Spidey < suite 2 >

  


Encore et toujours, notre Homme-Araignée continue inlassablement de tisser sa toile.

Vous avez déjà pu l'apprécier dans les précédentes fiches ici :
http://bdvintagerares.blogspot.fr/2016/05/spidey-lug.html
 

 
Tout d'abord, un
Petit rappel sur la publication :
• Éditeur : LUG dans la collection Super Héros
• 114 numéros d'avril 1979 à juillet 1989.
• Format : 17x24 cm - Couverture brochée - Dos cahier - 64 pages - Couleur 
• Comics d'origine Marvel.
 
 

 
Et oui ! Les méchants, ce n'est pas ce qui manque dans les comics. Mais, comme nous l'avons déjà dit, pas de super héros sans super-vilains.
Et nos superhéros ont souvent en commun des soucis avec les mêmes super-vilains.

Tous ces affreux qu'a dû affronter Spidey auraient fait exploser la fiche précédente. Ça nécessitait bien un deuxième dossier et pourtant on ne les citera pas tous...
 

 















C'est parti pour la suite du combat contre le crime.
L'Homme-taupe
Spidey (Lug) n°12

Harvey Elder est initialement un explorateur rejeté de la communauté scientifique à cause de son apparence difforme et de ses théories au sujet de l'existence d'un royaume souterrain. Quand il découvre enfin l'entrée de Subterranea dans les cavernes de l'île aux Monstres, un éboulement lui coûte presque la vue mais ses autres sens se développent énormément. Il décide donc de vivre désormais sous terre et de diriger ce royaume qu'il nomme Subterrania, ses sujets étant les subterriens. À l'aide de la technologie des Déviants et il se met à la tête des Moloïdes, des êtres aux gros yeux et à la peau jaunâtre et cherche à se venger du monde du dessus qui l'a rejeté. Il possède un bâton émettant des rayons qui ôtent la vue à ceux qu'ils atteignent et ses apparitions sont souvent précédées de violentes secousses qui font croire à un tremblement de terre.

Kraven le Chasseur
Spidey (Lug) n°29
Originaire de Russie, Sergei Kravinoff est un chasseur à la force surhumaine dont la seule obsession est de pourchasser l’homme-araignée. Il y a peu d’ennemis de Spider-Man qui peuvent se vanter de l’avoir tué. C’est pourtant le cas de Kraven… En quelque sorte. Ce chasseur hors pair, qui d’habitude méprise l’utilisation d’armes à feu et autres outils pour chasser, a réussi à abattre Spidey au terme d’un combat sans merci entre les deux hommes. Kraven a ensuite enterré l’homme-araignée, le laissant pour mort… alors qu’il ne l’était pas puisque le chasseur n’a fait qu’utiliser un tranquillisant. Son but était simplement de prouver sa supériorité sur Spider-Man et qu’il aurait pu le tuer s’il l’avait voulu. Malheureusement pour lui, après avoir perdu sa principale raison d’être, il décide de se suicider… Avant d’être ressuscité via un rituel impliquant le sang de Spider-Man.
 
Le Lézard

Spidey (Lug) n°03

Le personnage du Lézard, alias Curt Connors, est l’un des méchants les plus ambigus de l’univers de Spider-Man. Comme Morbius, le Lézard est le résultat d’une expérience scientifique qui a mal tourné : ayant perdu un bras lors d’une guerre, le docteur Connors étudie le processus régénératif des lézards pour l’appliquer à lui-même (et pour aider d’autres personnes dans son cas). Mais l’expérience a un résultat horrifiant et inattendu : l’ADN du lézard se mêle à celui de l’homme et lorsqu’il est en colère et/ou stressé, il se transforme en lézard humanoïde. Depuis, Curt Connors essaie tant bien que mal d’empêcher son alter ego monstrueux de reprendre le contrôle. A cause de lui, il a tout perdu : son travail, sa famille, sa vie sociale… Il a même tué son fils lors d’une transformation particulièrement violente. Ce méchant fait de nombreuses apparitions, toujours en conflit avec lui-même et représente en plus de cela l’un des échecs les plus cuisants de Spider-Man, qui était ami avec Connors, et qui n’a jamais pu l’aider à retrouver son humanité.
 
 
Mysterio

Spidey (Lug) n°02

Maître des illusions, Mysterio est le seul super-vilain capable de surpasser le Chaméléon en termes de ruse et de supercherie. Ancien spécialiste des effets spéciaux pour Hollywood, Quentin Beck rêvait surtout d’une vie d’acteur : le problème est que personne ne le trouvait à la hauteur. Il a alors décidé d’utiliser ses compétences pour se faire un nom dans le grand banditisme. Lors de sa première confrontation avec Spider-Man, il met au point une machination pour le faire accuser d’un vol dans un musée. En plus de cela, grâce à ses différents gaz et autres fumigènes, il est capable d’annuler le sixième sens si spécial de l’homme-araignée. Finalement, le héros réussit à le stopper, mais comme tous les méchants des comics, il réussit à se libérer plusieurs fois. C'est également un maître de l’hypnose : il a réussi à faire croire à Spider-Man qu’il ne mesurait que 15 centimètres !

 
Le Pitre 

Spidey (Lug) n°06

Acteur frustré et en mal de reconnaissance, le Pitre (The Jester en version originale), de son vrai nom Jonathan Powers, a depuis longtemps canalisé ses talents de comédien vers le crime. Le Pitre ne possède aucun super-pouvoir, mais il est un escrimeur, acrobate et un lutteur entraîné. Son costume recèle de nombreuses poches secrètes, où il stocke des armes spéciales dont des billes explosives, des yo-yo tranchants, des bombes, un taser et une matraque. Il est un comploteur et manipulateur hors pair, un organisateur très capable et un inventeur et bricoleur amateur particulièrement doué ; ainsi, Jonathan a fabriqué pas mal de ses accessoires même si certains d’entre eux ont été mis au point par l’inventeur criminel appelé le Bricoleur. C'est un mégalomane souffrant d’un besoin pathologique de reconnaissance.

 
Rhino

Une Aventure de l'Araignée n°19

Même s’il n’est pas d’une intelligence incroyable et n’est pas un personnage très intéressant, le Rhino revient régulièrement dans les comics. De son véritable nom, Aleksei Mikhailovich Sytsevich, il accepte d’être une sorte de cobaye pour une expérience scientifique, dont le résultat est de le lier à vie à un costume de rhinocéros qui décuple sa force. Là où le Rhino passe, c’est le carnage. Malgré sa force brute incroyable, notre Homme-Araignée parvient néanmoins à le mettre derrière les barreaux plusieurs fois. Au fil des années, le personnage s’est un peu plus étoffé, s’offrant même une rédemption temporaire durant laquelle il refuse tout lien avec des criminels, se marrie et coule des jours paisibles… Jusqu’à ce qu’un nouveau Rhino ne décide de s’en prendre à lui, tue sa femme et le plonge dans une colère folle qui le pousse à retourner du mauvais côté de la justice.

 
Le Scarabée

Spidey (Lug) n°08

Le Scarabée s'appelle Abner Jenkins. C'est un mécanicien de génie qui décida d'utiliser ses connaissances pour créer une armure lui permettant de s'enrichir illégalement. Le Scarabée ne possède pas de super-pouvoirs. C'est la technologie intégrée dans son armure qui lui donne sa puissance. Elle est faite d'un alliage au magnanium qui lui confère une très grande résistance. Il est capable d'enfoncer un mur de 50 cm d'épaisseur. Les circuits électriques lui donnent une force surhumaine: il peut soulever environ 450 Kg. L'énergie de l'armure provient d'un microprocesseur incorporé dans son casque qui à l'aide d'une antenne intégrée convertit les micro-ondes en énergie. Un micro-ordinateur placé dans sa plaque thoracique lui fournit, via son casque, des données multiples lui permettant d'anticiper les coups de ses adversaires. Des griffes à succion pneumatique équipent ses gants. Avec elles, le Scarabée grimpe aux murs et soulève des objets du bout des doigts. Ses gants produisent une rafale électrostatique qu'il appelle son "électro-piqûre"et qui perfore un mur de 1 m d'épaisseur à une distance de 5 m. Les ailes de l'armure, mues par des micro-moteurs, imitent le mouvement de celles de l'insecte dont il porte le nom. Avec elles, il atteint une vitesse maximum de 180 km/h et une vitesse de croisière de 110 km/h.

 
Le Scorpion

Spidey (Lug) n°18

Ancien détective privé, Mac Gargan été engagé par J.J. Jameson, le patron du Daily Bugle, pour découvrir comment Parker réussissait à ramener autant de clichés du tisseur. Spidey l’ayant rapidement semé, Jameson réussit à le convaincre de se doter d'une armure cybernétique inspiré du scorpion, l’ennemi mortel de l’araignée dans le monde animal : un costume équipé d’une queue cybernétique capable de projeter de l’acide ou du gaz empoisonné. Comme prévu, le Scorpion finit par être un ennemi très coriace pour notre héros, même si celui-ci réussit tout de même à le vaincre. Ne parvenant plus par la suite à retirer l'armure sous peine d'en subir des conséquences mortelles, Gargan vit naître en lui une profonde haine envers Jameson et un Spider-Man se mettant sans cesse en travers de son chemin.

 
Le Vautour

Spidey (Lug) n°114

Adrian Toomes était un scientifique brillant et un homme d’affaires mais tout a dérapé lorsque son associé décide de prendre à lui seul le contrôle de leur entreprise. Pour se venger, Toomes vole un prototype de harnais électromagnétique volant qu’il a lui-même conçu. Capable de voler grâce à ce harnais, Adrian Toomes dérobe les recettes de son ancienne entreprise… Mais il se rend alors compte qu’avec ses nouvelles capacités, il peut devenir encore plus riche. Il prend l’identité du Vautour et commence ses activités criminelles… Avant d’être stoppé par Spider-Man. Depuis, le Vautour lui voue une haine farouche et fait des réapparitions régulières dans le comics, au cours desquelles il réussit notamment à rajeunir, puis à aller en maison de retraite avant de se repentir lorsqu’il apprend qu’il est atteint d’une grave maladie.






Informations complémentaires :
 

 
vous propose à nouveau 1 pack
comprenant (carrément !!!)
les numéros 31 à 50 !!!!!!


 

Par Altaïr








 

8 commentaires:

  1. Un grand merci une fois encore. Bonnes vacances

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne vacances à toi également :)
      Et merci Altaïr pour ta superbe présentation animée !!

      Supprimer
  2. Il y a un couple qui va être jeté dans de la lave en fusion...les derniers mots du mec: on meurt de chaleur ici...et la nana: j'aurais dû apporter ma lotion solaire...franchement, si ça ce n'est pas de la dérision devant la mort.
    Merci Grand Maître A pour cette leçon de vie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'oeil de l'expert ^^
      Et Altaïr doit être en mode big repos, plus de niouzes ....
      Je lui enverrai un mail pour avoir des nouvelles ^^

      Supprimer
    2. Inquiétant...il a dû se perdre sur la route de Saint Jacques de Compostelle.

      Supprimer
  3. Ici on est dans la mélasse tellement c'est poisseux :8:
    Merci au duo Speed Maître A et Altaïr (qui est en vacances me semble t'il :69:

    RépondreSupprimer
  4. Ideal pour les vacances, c'est si bon de régresser au stade de notre enfance! Merci!
    Gana

    RépondreSupprimer